Un Camino au Manitoba

October 30, 2020

Le chemin St-Paul, aussi connu sous son nom anglais : Crow Wing Trail, n’est autre que le sentier transcanadien historique de près de 200 kilomètres reliant Winnipeg à Emerson, à la frontière des États-Unis, en passant par Saint-Malo, Saint-Pierre-Jolys, etc. Le 3 octobre dernier, entre Saint-Pierre et Saint-Malo, s’est déroulé le lancement du premier Camino organisé par le Crow Wing Trail, le CDEM et la Canadian Company of Pilgrims.

Murielle Bugera est la présidente de l’association Chemin Saint-Paul créée en 1999, un regroupement des communautés d’Emerson-Franklin, De Salaberry, Saint-Pierre-Jolys, Niverville, Ritchot, et Roseau River. Elle ne cache pas sa passion et son dévouement pour marcher sur les pas de ses ancêtres. 

« À l’époque, ces communautés cherchaient des bénévoles pour établir un sentier transcanadien dans la région. Nous avons par la suite créé des partenariats entre ces communautés pour pouvoir en être ici aujourd’hui. Le Chemin Saint-Paul, pour nous, c’était quelque chose d’important, d’historique. Il y a vraiment une riche histoire ici. Ce chemin a permis le développement du Manitoba. »

La présidente de l’association a conclu cette année un partenariat pour pouvoir offrir un pèlerinage spirituel sur une section de 25 kilomètres du sentier. « Plusieurs membres de l’association ont amené l’idée de faire un Camino sur une portion de notre sentier. 

« Le Camino est un pèlerinage d’un total de 100 kilomètres qui se termine à Saint-Jacques-de-Compostelle en Espagne. Il est nécessaire de faire ces 100 kilomètres pour obtenir son certificat d’accomplissement. 

« On a donc décidé de s’impliquer à notre tour dans ce projet, comme d’autres pays avant nous, et d’offrir aux gens la possibilité d’effectuer une partie de leur Camino sur le Chemin Saint-Paul. Pour cela, on a formé un partenariat avec la Canadian Company of Pilgrims et le CDEM. La meilleure section s’est avérée être entre Saint-Pierre-Jolys et Saint-Malo, car la distance correspondait et il y avait très peu de véhicules sur ce trajet. »

Loretta Humeniuk est membre à vie de l’association Canadian Company of Pilgrims. Cette association a pour but d’organiser différents évènements autour du pèlerinage. Elle a assisté à la mise en place de ce projet. 

« Il y a eu une réunion où de nombreux membres des associations étaient invités pour initier ce projet du 25 kilomètres ici au Manitoba. Les pèlerins pourraient ainsi faire 75 kilomètres en Espagne et les 25 kilomètres restants au Manitoba. »

Murielle Bugera affirme que le CDEM a été un soutien incontournable, non seulement pour le Camino, mais aussi pour le Chemin Saint-Paul. « Tout au long de ces années, le CDEM a toujours été présent. On a pu bénéficier de son aide de différentes façons.

« Pour le Camino, le CDEM a notamment été capable de sécuriser de l’argent reçu du fédéral. On a donc pu embaucher une personne, Lesley Gaudry, pour mettre en place notre projet. En tant que bénévoles, nous n’avons pas toujours le temps. Nous sommes donc vraiment reconnaissants de l’aide du CDEM. Sans eux, on aurait mis bien plus de temps à concrétiser ce projet. »

Loretta Humeniuk reconnait l’aide du CDEM à son tour : « Lesley Gaudry a fait un travail formidable quant à l’organisation et la promotion de ce projet. »

Le 3 octobre, une marche a été organisée. Pour Murielle Bugera, ce premier Camino a été un succès. « Les marcheurs étaient très contents. Ils ont vraiment aimé ça. Les gens se préparent maintenant à d’autres marches. 

« Avoir ce Camino ici nous aide aussi à faire découvrir notre région. Les gens peuvent venir se pratiquer avant de se rendre en Espagne pour faire le grand pèlerinage. »

La membre à vie de la Canadian Company of Pilgrim souligne l’importance d’avoir accès au Camino en tout temps au Manitoba : « C’est vraiment une grande chance pour nous car ce chemin est reconnu par le bureau en Espagne qui délivre les certificats. On peut donc bien se préparer pour la marche finale à Saint-Jacques-de-Compostelle. Cela aide à faire découvrir aux gens d’ici ce qu’est le Camino. 

« La seule chose qui manque aujourd’hui, ce sont des lieux où se reposer, comme des AirBNB, des gîtes ou des chambres d’hôte. J’espère que dans l’avenir, des commodités se développeront le long du sentier. »

Photo : Gracieuseté Murielle Bugera

L’inauguration du Camino du Chemin Saint-Paul, reliant Saint-Pierre-Jolys à Saint-Malo, et la première marche sur ce sentier reconnu a eu lieu le 3 octobre dernier.

L'équipe Bonjour Manitoba du CDEM a pu appuyer ce projet grâce au financement de Diversification de l'économie de l'Ouest Canada ainsi que Voyage Manitoba.

Pour plus d'informations, visitez crowwingtrail.ca/