DEUX VISIONNAIRES DE L’ÉCONOMIE DE SAINTE-AGATHE

Ritchot-Robert-Jeannot

Partagez la publication :

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur email

Initié au début des années 2000, le projet de parc industriel Riel de Sainte-Agathe entame aujourd’hui sa troisième et dernière phase de développement. À son origine, Jeannot Robert et Shaun Crew, deux résidants qui souhaitent développer leur village.

L’idée naît il y a 18 ans, au sein de la Corporation de développement communautaire (CDC) de Sainte-Agathe, que Jeannot Robert présidait. « On avait acheté 60 acres pour créer le parc récréatif Cartier. À l’opposé de ce terrain, on avait aussi décidé d’acheter 120 acres de plus à quatre propriétaires différents. C’est à cet endroit qu’on a eu l’idée d’établir le parc industriel Riel. »

Jeannot Robert
Jeannot Robert, conseiller pour la municipalité de Ritchot et fier résidnt de Sainte-Agathe

Un parc qui devait aider le village à développer son économie, ses services, mais aussi son tissu résidentiel. « À l’époque, il n’y avait pas beaucoup d’emplois ici. Ste-Agathe Service Centre, La Caisse, quelques boutiques et seulement une centaine de maisons. Aujourd’hui il y a 260 maisons de construites. Quatorze lots commerciaux ont été vendus il y a deux ans dans ce parc, et sept entreprises y sont installées. Au total, on en attend encore 20 à 25 quand la troisième phase sera terminée. »

Aujourd’hui conseiller pour la municipalité de Ritchot, Jeannot Robert participe également à l’économie de son village de naissance avec son entreprise de développement résidentiel, ainsi que le garage de réparation automobile Ste. Agathe Service Centre qu’il a bâti puis légué à son fils.

À ses côtés, à l’origine du développement du parc industriel, Shaun Crew, aujourd’hui président du parc industriel Riel. « J’y suis impliqué depuis la naissance du projet. Tout ça dans le but d’aider à développer notre lieu de vie, Sainte-Agathe et sa communauté. Ce parc industriel est le plus gros projet de ces dernières années. Comme pour le parc récréatif qui a été créé de l’autre côté de la route, l’idée est toujours d’améliorer notre qualité de vie en offrant des locaux, des services et des lieux de loisirs aux habitants. »

Shaun-Crew
Shaun Crew, président du parc indutriel Riel et président-directeur général de Hemp Oil

Un projet qui a déjà entrainé la création de nombreux emplois à Sainte-Agathe comme l’explique Jeannot Robert. « On a créé 120 à 125 emplois depuis le début du projet de parc industriel. On a mis dix ans avant de bâtir le parc, car il a fallu attirer des entreprises. Mais l’arrivée d’Hemp Oil Canada Inc il y a trois ans a tout débloqué. »

Reste désormais à conclure ce projet qui pourrait en entrainer de nouveaux, au cœur d’un petit village qui ne manque indéniablement pas d’ambition.