Les stages, un atout partagé entre les étudiants et le Manitoba

Université de Saint-Boniface stage

Partagez la publication :

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur email

L’Université de Saint-Boniface (USB) a très à cœur de donner une véritable expérience de travail à ses étudiantes et étudiants pendant leur parcours scolaire. Par le biais de stages ou du programme coopératif en administration des affaires, les futurs entrepreneurs peuvent ainsi se munir de connaissances pratiques et accumuler de l’expérience qui contribueront à leur épanouissement de même qu’au bon développement économique du Manitoba.

L’École technique et professionnelle (ETP) offre divers programmes, dont le diplôme de Communication multimédia, celui de Technologies de l’information, de Gestion du tourisme, ou encore d’Éducation de la jeune enfance. À la fin des deux ans d’études effectués, les programmes se finalisent tous par un stage.

Geneviève Bourrier, coordonnatrice des stages en affaires et technologies à l’USB, décrit l’envergure de ces expériences de travail :

« Il y a deux options de stage, au choix de l’étudiant. Un stage non rémunéré de cinq semaines ou un autre rémunéré d’une durée de 16 semaines. Dans les deux cas, les jeunes vont obtenir une véritable expérience de travail avec un employeur.

« L’enjeu est alors pour eux de mettre en pratique tout ce qu’ils ont appris durant leurs deux années de cours à l’ETP. Avec ce stage, on espère créer un lien de mentorat entre l’étudiante ou l’étudiant et son employeur, une opportunité de réseautage professionnel et, surtout, donner un bel aperçu et une bonne première expérience du marché du travail pour eux. »

 

Geneviève Bourrier Université de Saint-Boniface

Geneviève Bourrier, coordonnatrice des stages en affaires et technologies à l’USB

D’autres cursus, comme le Baccalauréat en administration des affaires (BAA), s’offre en quatre ans. « Ces étudiants ont alors l’option de suivre le programme coopératif, qui comprend trois stages de 12 semaines, précise Geneviève Bourrier. Quand les étudiants sortent de ce programme, on s’attend à ce qu’ils aient un avantage sur les autres quand ils intègreront le marché du travail, car ils auront déjà accumulé plusieurs expériences de travail. »

Geneviève Bourrier souligne que tous les stages constituent également un atout pour les employeurs manitobains. « On veut que nos jeunes s’inspirent de nos employeurs locaux, à Winnipeg ou au rural. . On veut qu’ils sachent, notamment les étudiants internationaux, qu’ils peuvent s’épanouir et investir leur avenir ici, dans notre communauté.

« Plus tard, certains vont créer leurs entreprises, d’autres vont mettre à profit leur expertise pour un employeur, mais nous avons confiance que tous seront un réel atout pour nos communautés francophones, qui leur auront offerts leurs premières expériences de travail. »

L’USB est fier commanditaire de l’édition 2021 de la Fosse aux lions, qui se déroulera le 28 avril à 19 h, en direct sur Facebook. De nombreux prix seront à gagner, dont 15 000$ qui récompenseront une jeune entreprise.

Pour plus d’information, visitez la section Fosse aux lions.